ACTUALITÉS

LE 6e SOMMET OLYMPIQUE DE LAUSANNE

31 octobre 2017

A l’invitation du Comité International Olympique, les principaux représentants du Mouvement Olympique se sont réunis à Lausanne pour aborder un certain nombre de sujets d’importance pour l’avenir du Mouvement olympique.

Sous la direction de Thomas Bach, président du CIO, les principaux thèmes abordés ont été les suivants :  Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, protection des athlètes intègres, plusieurs dossiers touchant à la lutte contre le dopage (contrôles ciblés avant les Jeux, commissions Schmid/Oswald, création de l’Autorité de contrôle indépendante -ACI), développement des « eSports » et représentation des athlètes.

C’est toutefois le développement des e-Sports qui a été le sujet le plus commenté par les médias, notamment « Francs Jeux » note qu’en moins de 24 heures « les deux organisations les plus puissantes du mouvement sportif international, la FIFA et le CIO, ont ouvert la porte aux sports électroniques ». Un hasard qui en dit long sur l’avenir, commente le journal francophone.

Les participants au Sommet olympique ont en effet discuté du développement rapide de ce que l’on appelle les « eSports » et de la mobilisation de plusieurs parties prenantes au Mouvement olympique à cet égard.

Le Sommet a convenu en effet de ce qui suit :

-Les « eSports » sont en forte croissance, en particulier chez les jeunes dans différents pays et peuvent constituer une plateforme servant à la mobilisation au sein du Mouvement olympique.

-Les « eSports » de compétition pourraient être considérés comme une activité sportive, et les joueurs qui les pratiquent se préparent et s’entraînent avec une intensité comparable à celle des athlètes d’autres sports plus traditionnels.

-Afin que les « eSports » obtiennent une reconnaissance du CIO en tant que sports, leur contenu ne doit pas enfreindre les valeurs olympiques.

– Autre prérequis pour une reconnaissance du CIO : l’existence d’une organisation garantissant la conformité aux règles et réglementations du Mouvement olympique (antidopage, paris, manipulation, etc.).

Les participants au Sommet olympique ont demandé au CIO et à la l’Assemblée générale des Fédérations Internationales Sportives d’engager un dialogue avec l’industrie du jeu et les joueurs afin d’approfondir ce sujet et de tenir les parties prenantes au Mouvement olympique informées en temps utile.

L’avenir sera digital? La prédiction sonne comme une évidence.