ACTUALITÉS

LE MEGOC ET L’ONUSIDA SIGNENT UN MEMORANDUM D’ENTENTE

12 mars 2019

Le Comité d’organisation des Jeux Européens de Minsk (MEGOC) vient d’annoncer avec satisfaction la signature d’un mémorandum d’accord avec le Programme commun des Nations Unies sur le VIH / sida (ONUSIDA).

L’accord a été signé le 12 mars au siège de l’agence de presse BelTA par George Katulin, le directeur général de MEGOC et Vera Ilyenkova la directrice de l’ONUSIDA au Bélarus.

Il vise à renforcer la coopération afin de promouvoir des modes de vie sains et en sécurité, éliminer toutes formes de discrimination et prévenir le VIH / sida, par le biais d’activités éducatives et sociales organisées lors des 2e Jeux Européens.

Des campagnes de soutien aux personnes touchées par le VIH seront organisées à Minsk, ainsi que des tests de dépistage express du VIH et des auto-tests dans des espaces reservés des fans zones. Des contraceptifs et du matériel d’information seront aussi distribués gratuitement pendant les Jeux.

«Je suis confiante que notre partenariat contribuera aux efforts mis en place dans le monde entier pour enrayer l’épidémie de sida d’ici 2030 – a déclaré Madame Ilyenkova en ajoutant: “Les compétitions sportives sont une excellente occasion de sensibiliser le public à ce sujet et de mettre en œuvre des mesures préventives. »

Un accord similaire avait été signé avec l’UNICEF en novembre dernier.

A propos de l’ONUSIDA

Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH et le sida (ONUSIDA) est le principal outil d’une action mondiale accélérée, globale et coordonnée contre la pandémie du VIH / sida.

L’ONUSIDA a pour mission de diriger, renforcer et soutenir une riposte élargie contre le VIH et le sida, qui inclut la prévention de la transmission du VIH, la fourniture de soins et l’aide à ceux qui vivent déjà avec le virus, la réduction de la vulnérabilité des individus et des communautés au VIH et l’atténuation de son impact. de l’épidémie. L’ONUSIDA oeuvre à empêcher que l’épidémie de VIH / sida devienne une grave pandémie.