ACTUALITÉS

LES COE ENTRENT EN PARTENARIAT AVEC L’AMA POUR LA DEFENSE DES ATHLETES PROPRES

11 mars 2019

Les Comités Olympiques Européens (COE) et l’Agence mondiale antidopage (AMA) ont uni leurs forces pour renforcer la prévention du dopage lors des manifestations sportives organisées sous l’égide de l’Association européenne.

Les deux organisations se sont associées pour mettre en place une série d’activités clés dans le domaine du sport sans dopage, notamment en ce qui concerne la recherche scientifique, l’éducation et le développement des actions antidopage, ainsi que pour suivre de près les règles médicales et antidopage.

A l’occasion des prochains Jeux Européens de Minsk 2019, comme ce fut le cas pour la première édition des JE Bakou 2015, ces activités comprennent le programme de l’AMA Observateurs Indépendants dont l’objectif principal est d’aider les COE à mettre en œuvre un programme antidopage efficace qui réponde pleinement au Code mondial antidopage et aux normes internationales. Une équipe d’Observateurs ndépendants (OI) sera sur le terrain à Minsk pour observer, et s’il le faut conseiller, les différents aspects du contrôle antidopage, notamment en matière d’élaboration et de mise en œuvre de politiques et de procédures antidopage, la planification de la distribution des tests et la sélection des athlètes pour le prélèvement des échantillons. L’équipe des OI  fournira un rapport d’évaluation aux COE au terme des Jeux.

De même, à Minsk comme à Bakou, l’AMA mettra en place un vaste programme de sensibilisation qui visera à familiariser les spectateurs et le public en général avec les messages sportifs clairs, cette fois conjointement avec une équipe du Bélarus. Ce programme consistera en une série d’activités visant à offrir une première expérience positive de la lutte contre le dopage et à mieux faire connaître les événements sportifs des COE. Il y aura en particulier la possibilité de participer au Quiz de l’AMA, un jeu informatique interactif comportant 10 questions disponibles dans 39 langues différentes qui permettra de tester les connaissances en matière de lutte contre le dopage.

Une autre initiative intéressante sera l’étude innovative que l’AMA a lancé concernant la prévalence du comportement dopant et qui sera réalisée pour la première fois aux 2e Jeux Européens. A cet effet, l’AMA a mis en place un groupe de travail qui, à Minsk à l’aide d’un questionnaire, collectera auprès des athlètes les informations aptes à identifier l’importance des comportements de dopage en Europe. L’étude sera menée de manière non intrusive puisque les athlètes qui choisiront de remplir le questionnaire le feront de manière anonyme et confidentielle. Aucun pays ou sport spécifique ne sera ciblé. L’Agence encourage tous les athlètes à participer au sondage.

Les COE ont également mis à jour un nouvel ensemble de règles médicales et antidopage, qui int été élaborées par la commission médicale et antidopage des COE présidée par le Dr Klaus Steinbach (GER). Le nouveau règlement, approuvé par l’AMA, sera désormais le même pour tous les événements sportifs des COE. Les tests d’urine ainsi que des analyses de sang vont désormains être effectués aux Jeux Européens, mais également l’occasion des différentes éditions du Festival olympique de la jeunesse européenne (FOJE).