ACTUALITÉS

SLOVENIE – LE CNO ORGANISE LE CONGRES SPORT POUR TOUS EN VUE DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DES PERSONNES HANDICAPÉES

3 decembre 2018

Le Comité olympique slovène organise le 13e Congrès «Sport pour tous» à Ljubljana, en préparation de la Journée internationale des personnes handicapées cėlėbrée le 3 décembre.

Le congrès, qui a débuté aujourd’hui 30 novembre, abordera pendant deux jours le rôle du sport face aux personnes handicapées. L’activité physique et le sport peuvent en effet contribuer de manière significative à améliorer la qualité de vie des personnes avec handicap du point de vue biologique, psychologique et social. Le but de la réunion est de former des professionnels du sport et de la santé, des clubs sportifs et des associations, pour faire face au nombre croissant de personnes handicapées. Ils seront informés des nouvelles tendances et recherches en matière d’activité physiques, d’exercices, de programmes de mise en forme et de projets pouvant être appliqués au monde du handicap.

Un séminaire pratique sur les activités de loisirs pour personnes handicapées sera organisé au cours de la deuxième journée du congrès par le CNO et le Comité paralympique slovènes. Les participants recevront à la clôture des travaux un certificat attestant de leurs compétences qui leur permettra de travailler dans ces domaines.

À propos de la Journée internationale des personnes handicapées

Depuis 1992, suite à la résolution 47/3 de l’Assemblée générale des Nations Unies, la Journée internationale des personnes handicapées est célébrée chaque année le 3 décembre à travers le monde. Elle vise à promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées dans toutes les sphères de la société et du développement et à accroître la sensibilisation à leur situation particulières dans tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle.

Le thème de la Journée Handicap de cette année est “Autonomiser les personnes handicapées et assurer la participation et l’égalité”. Ce thème met l’accent sur la possibilité pour les personnes handicapées de se rendre autonomes, et ce dans le cadre du développement inclusif, équitable et durable envisagé dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui s’est engagé à « ne laisser personne de côté ».