Les débuts

L'idée du regroupement des CNO européens a pris forme pour la première fois en 1967 à Téhéran, où sur l'inspiration de Giulio Onesti (ITA), Raoul Mollet (BEL) et Raymond Gafner (SUI), s'amorça ce qui allait devenir l'ACNO (Association Comités Nationaux Olympiques).

Si l'on peut faire remonter à l'assemblée de Versailles de 1968 - sous la direction du premier président, le Comte Jean de Beaumont (FRA) - la création de l'Association continentale des CNO d'Europe, ce n'est qu'en 1975 à Lisbonne que l'Association se dota de statuts écrits et d'un nom définitif - "l'Association des CNO d'Europe".

L'Assemblée générale de 1980 - désormais bien rodée et comptant 33 CNO membres - élit Franco Carraro (ITA) à la présidence de l'Association; le secrétariat est confié à Adrien Vanden Eede (BEL).

L'année suivante, cinq groupes de travail sont créés. Sous des dénominations différentes et avec quelques modifications ces groupes poursuivront au fil des années leur soutien aux activités de l'Association.

Au cours des années 80, les rendez-vous de l'Association devenus traditionnels - l'assemblée générale et le séminaire pour les secrétaires généraux et chefs de mission - abordent les grands thèmes d'actualité: la préparation des Jeux Olympiques, la Solidarité Olympique, le marketing, etc. Les COJO des futures éditions des Jeux deviennent des invités fixes de ces réunions.

En 1989 la présidence de l'ACNOE est confiée au Dr. Jacques Rogge (BEL); le secrétariat s'installe à Rome, au siège du secrétaire général Mario Pescante (ITA). Sous leur direction, les activités en faveur des CNO d'Europe se multiplient.

A partir de 1991 le nombre des CNO s'accroît de 15 membres en raison des bouleversements survenus en Europe, jusqu'à atteindre le nombre de 48 CNO en 1994.

En 1995 pour des raisons pratiques l'ACNOE change de nom et devient les Comités Olympiques Européens (COE). Son siège légal, itinérant jusque là, est établi à Lausanne auprès du CIO, tandis que le quartier général opérationnel est installé à Rome, auprès du Comité Olympique Italien.

En juillet 2001, durant la 112e session du CIO à Moscou, le Dr. Jacques Rogge devient président du CIO. Quatre mois plus tard, à Monte-Carlo, la 30e assemblée générale élit Mario Pescante comme Président des COE. Le Secrétariat Général est confié à Patrick Hickey, président du CNO d'Irlande.

En décembre 2005 à Dublin (IRL) l'assemblée générale élit le Comité exécutif pour la période 2005-2009. Mario Pescante (ITA), président, Alexander Kozlovsky (RUS), Vice Président et Patrick Hickey (IRL), Secrétaire général sont reconduits dans leur charge.

Comme suite à la démission de Mario Pescante (ITA), le 29 juillet 2006, l'Assemblée générale extraordinaire tenue à Rome, élit Patrick Hickey (IRL) Président et Raffaele Pagnozzi (ITA) Secrétaire Général.

En 2007, l'Association poursuit sa phase de renouvellement. Elle se dote de nouveaux statuts, d'un logo plus moderne et créé la charge de Trésorier des COE, séparée de celle de Secrétaire général.

Suite à la reconnaissance par le CIO du CNO du Monténégro en 2007, ses membres sont désormais au nombre de 49.

f-olyf-bakuf-eyoff-tbif-riof-pyelogo crf-nanf-lille