Les relations avec les organisations sportives et politiques

Les COE entretiennent d'excellentes relations avec leurs partenaires du Mouvement olympique - le Comité International Olympique, les autres associations continentales de CNO et l'association mondiale ACNO, les Fédérations sportives internationales.

Des relations suivies ont été établies au fil des années avec les organisations politiques européennes, l'Union européenne et le Conseil de l'Europe.

En 1993, l'entrée en vigueur de l'Acte Unique au sein de la Communauté européenne affecte profondément le fonctionnement des organisations sportives en Europe. A cet effet, les Comités Olympiques Européens mettent en place un Bureau de Liaison avec l'Union Européenne à Bruxelles, chargé de suivre de près les activités de l'Union européenne et d'agir au besoin comme groupe de lobbying pour le Mouvement Olympique.

Sur proposition des COE et en accord avec le CIO et les Fédérations européennes, une déclaration sur le sport a été adoptée par le Conseil des Ministres Européens lors de la révision du Traité d'Amsterdam (1999). La Déclaration de Nice, adoptée en décembre 2000, a constitué une première étape vers la reconnaissance par l'Union Européenne de la spécificité du Sport. Grace aux efforts conjoints des COE, du CIO et des Fédérations, ainsi qu'à la collaboration déterminante de l'Irlande lors de son semestre de présidence européenne, en 2004 le Mouvement olympique a obtenu qu'un article reconnaissant la spécificité du sport soit inséré dans le Traité de Constitution de l'Union européenne – traité dont l'introduction a marqué un temps d'arrêt. L'article a été repris par le Traité de Fonctionnement de l'Union européenne, plus connu sous le nom de Traité de Lisbonne, entré en vigueur en décembre 2009. Le sport européen dispose désormais d'un cadre juridique au sein des institutions européennes.

Bureau des COE auprès de l'UE

En 2009, le Bureau des COE auprès de l'UE a remplacé le Bureau de Liaison des Sports Allemands. Il comprend désormais en plus des 5 principaux partenaires fondateurs (les COE, le CIO, les CNO d'Allemagne et de France et enfin la confédération sportive en Autriche) 15 organisations sportives internationales, européennes et nationales à titre de membres associés. Sous la direction d'un comité exécutif présidé par le président des COE, le Bureau des COE auprès de l'UE représente les intérêts des COE et de ses partenaires auprès des Institutions Européennes.

Les Comités Olympiques Européens collaborent par ailleurs étroitement avec la Conférence Européenne sur le Sport, avec le "Forum" de l'Union Européenne et le Conseil de l'Europe.

f-olyf-bakuf-eyoff-tbif-riof-pyelogo crf-nanf-lille