ACTUALITÉS

Huit jours d’Olympisme avec les jeunes ambassadeurs olympiques européens 

15 fevrier 2021

Le 13 février le rideau est retombé sur la Semaine Vuokatti 2021, mais les activités des jeunes ambassadeurs olympiques européens (EYOA) ne s’arrêtent pas là!

A l’occasion des dates qui avaient été fixées à l’origine pour le 15e FOJE d’hiver (6-13 février 2021), les athlètes et passionnés de sport ont eu la possibilité de vivre un avant- goût de l’expérience olympique.

La semaine avait débuté par un chat en direct sur Instagram dirigé par deux anciennes de EYOA Mirjana Ivković (SRB) et Hilla Hannola (FIN).  Mirjana et Hilla ont discuté avec la communauté en ligne des objectifs du projet et présenté les activités de la semaine.

La deuxième journée a permis de mieux comprendre l’organisation de la Semaine consacrée à Vuokatti. Sintija Mišina (LAT), Anna-Liisa Kärson (EST) et Anna Duskova (CZE) se sont entretenues avec Marita Kaipainen, la secrétaire générale du FOJE d’hiver 2021  dans un podcast de 30 minutes.  Marita, qui organise depuis longtemps des événements majeurs, a expliqué pourquoi elle aime son travail qui lui apporte  chaque jour «de nouvelles tâches et de nouveaux défis ».

«Notre équipe d’organisateurs vise l’excellence dans ses préparatifs, de la même manière que les équipes et les athlètes s’efforcent d’atteindre l’excellence dans leurs performances», a déclaré Marita.

Parmi les autres thèmes abordés au cours de l’entretien figuraient le village des athlètes, le bénévolat et le report du FOJE au mois de décembre.  Vous pouvez écouter l’entretien complet ici.

L’activité «Apprendre des meilleurs», qui consistait en des entretiens en direct sur Instagram avec des athlètes a eu lieu le 9 février.  Le skieur alpin Christopher Papamichalopoulos (CYP), qui avait été le porte-drapeau de l’équipe chypriote lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver 2010, a eu une conversation amicale avec la jeune ambassadrice Claudia Mestre (ESP).  Christopher a parlé de son parcours dans le sport, de ses moments les plus mémorables des Jeux Olympiques et de sa vie quotidienne actuelle.

«Restez concentré, faites votre travail et ne vous inquiétez pas.  Le reste viendra» tel est le conseil que Christopher donne à tous les jeunes athlètes.  Pour en savoir plus sur son expérience en tant qu’olympien et ses préférences pour les séances d’entraînement au soleil ou à la neige, le matin ou le soir, ne manquez pas la vidéo complète de l’interview ici. 

«Esprit, corps et sport» était le thème de la deuxième partie du podcast du FOJE, qui a mis en vedette le dirigeant, stratège mondial, entraîneur et mentor tchèque Jan Mühlfeit.  Jan a évoqué son expérience chez Microsoft, discuté du fonctionnement du cerveau pendant les compétitions, des ses victoires et de ses défaites.  Il a commenté les différences et les similitudes entre le coaching mental dans le sport et dans les affaires, tout en analysant le côté psychologique de la performance sportive.

“Visez la lune, et si vous manquez la lune, vous serez malgré tout parmi les étoiles” telle est la citation inspirante de Jan.  lLa deuxième partie du podcast peut être suivie ici.

Parmi les moments forts de la semaine, il faut rappeler la séance d’entraînement avec la gymnaste et quadruple médaillée olympique russe Maria Paseka, qui a présenté une série d’exercices physiques, ainsi qu’une journée à distance avec la patineuse de vitesse sur piste courte italienne Elisa Confortola, qui a dévoilé à ses fans sa routine quotidienne.  La Semaine virtuelle a offert aussi l’occasion pour s’amuser, comme avec le jeu “Pouvez-vous le prononcer?”  Le défi lancé sur les réseaux sociaux était de prononcer des mots et des phrases concernant les sports d’hiver dans une langue étrangère.

Le dernier jour, le 13 février, la jeune ambassadrice EYOA Daniella Ipsarides (CYP) s’est entretenue avec le psychologue spécialisé en sport et activités physiques grec Karim Ramadan lors d’une série en direct sur Instagram intitulée «Parlons samedi».  Karim a répondu à plusieurs questions sur la façon de faire face à une défaite, comment les entraîneurs peuvent soutenir les athlètes, comment la santé mentale peut influer sur les résultats sportifs, etc.

«Il est normal d’être stressé avant ou après une compétition.  Quand nous le sommes, cela signifie que cela compte pour nous.  Sinon, nous n’éprouverions rien du tout », a déclaré Karim.  «L’entraînement mental est une capacité physique et technique aussi importante.» Regardez  l’entretien complet ici. 

L’équipe de direction du programme EYOA a chaleureusement remercié tous les ambassadeurs pour être restés actifs pendant toute la durée du projet et pour avoir déployé tous leurs efforts pour conceptualiser, développer et réaliser les activités.

Mais le programme ne s’arrête pas là.  Les activités se poursuivront tout au long de l’année jusqu’au moment où les ambassadeurs se rendront à Vuokatti en décembre 2021, pour dialoguer enfin avec les athlètes sur place.

Suivez l’équipe EYOA sur Instagram et TikTok!

 Écrit par Maksim Berdnikov, ancien de EYOA Erzurum