ACTUALITÉS

18 Fév 2022

La patineuse de vitesse italienne Arianna Fontana représentera l’Europe à la cérémonie de clôture de Pékin 2022

Catégories: Divers

18

La patineuse de vitesse italienne Arianna Fontana représentera l’Europe lors de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin 2022 qui aura lieu le 20 février prochain au Nid d’Oiseau.

Arianna Fontana est non seulement la patineuse la plus décorée sur piste courte, mais aussi l’athlète femme qui a gagné le plus grand nombre de médailles de tous les temps aux Jeux Olympiques d’hiver.

Le Comité international olympique (CIO) a sélectionné cette année cinq athlètes pour représenter les cinq continents et Arianna a été choisie pour représenter l’Europe.

« Arianna est enthousiaste de cette nouvelle. C’est la preuve de sa grandeur », a déclaré Giovanni Malagò, le président du Comité national olympique italien (CONI).

La patineuse de vitesse italienne est devenue la femme la plus titrée de l’histoire des Jeux olympiques d’hiver lorsqu’elle a remporté aux JO en cours l’argent au 1 500 mètres sur piste courte.

Il s’agit de sa troisième médaille à Pékin après avoir décroché l’or dans sa meilleure épreuve, le 500 mètres sur courte piste, en aidant ainsi l’Italie à remporter l’argent dans le relais mixte sur piste courte 2000 mètres.

Elle possède désormais un trésor de 11 médailles olympiques, une de plus que sa compatriote la championne de ski de fond Stefania Belmondo.

Après sa première expérience olympique aux JO d’hiver de Turin 2006, Arianna rêve maintenant de faire ses adieux avec un or dans son pays natal, aux prochains JO de Milano-Cortina 2026.

« Concourir à nouveau en Italie sera le moyen idéal pour terminer ma carrière car j’ai vévu mes premiers Jeux olympiques à Turin en 2006. Terminer en 2026 aux JO de Milano-Cortina  sera quelque chose d’incroyable, quelque chose que peu d’autres athlètes ont réussi. »

« Je le souhaite de tout coeut… Je ne sais même pas comment décrire cet espoir. Pour l’instant, c’est un rêve, un très beau rêve. Nous verrons s’il se réalise.”