ACTUALITÉS

Le Forum européen des athlètes a réuni les  représentants des athlètes pour aborder les thèmes clés du secteur

Les représentants des athlètes des comités nationauz olympiques (CNO) de toute l’Europe se sont réunis à Bruxelles á l’occasion du 11e Forum des athlètes européens (21-22 juin) afin de discuter des idées et des principaux défis auxquels sera confronté le sport sur ce continent.

Le Forum, organisé par les COE et les commissions des athlètes avec le soutien financier de la Solidarité Olympique du CIO, a vu la participation de deux représentants par CNO (un homme et une femme). Le but de la réunion était de connecter les différentes commissions des athlètes des CNO, de renforcer le réseau européen des représentants des athlètes et d’écouter la voix des athlètes sur des principaux sujets clés.

Les participants ont reçu les rapports présentés par la Solidarité Olympique, sur ll’Agenda olympique 2020+5 et la stratégie du CIO pour autonomiser et soutenir au mieux les athlètes.  Les participants ont également écouté une présentation sur les ressources destinées à tous les athlètes et olympiens via Athlete365 pour les soutenir au-delà de leur carrière sportive, ainsi que des informations sur le financement disponible en faveur de toutes les commissions des athlètes des CNO via la Solidarité Olympique afin de les soutenir dans leurs activités.

La protection et la promotion du modèle sportif européen ont été au centre des débats au cours des deux journées de travaux, ainsi qu’au cœur du discours du président des COE Spyros Capralos qui a déclaré : « Aux COE, nous croyons fermement que vous, les athlètes, êtes le  cœur

de toute organisation sportive.  Il est donc impératif que votre voix soit entendue.  Pas seulement pendant ces deux journées, mais pendant tous les jours de l’année.  Notre mission, en tant que gardiens du Mouvement olympique en Europe, est de protéger les intérêts du plus grand nombre.  La promotion du modèle sportif européen est au cœur de cet objectif.  Un modèle basé sur la Solidarité.

Capralos a poursuivi: «Chaque athlète qui atteint les normes des jeux olympiques et des championnats du monde – y compris moi même – commence sa carrière au niveau local.  Nous ne devons jamais oublier que c’est là le fondement de tous les sports. Au cours des mois écoulés, les  COE ont eu de nombreuses discussions positives sur ce sujet, notamment avec Margaritis Schinas, le vice-président de la Commission européenne, et avec Mariya Gabriel, la commissaire européenne à l’innovation, à la recherche, à la culture, à l’éducation et à la jeunesse.  À l’avenir, les COE continueront d’être inspirés par les principes de l’Agenda olympique 2020+5. Nous travaillons avec la direction du CIO, avec les commissions des athlètes des COE et du CIO, et avec les représentants des athlètes à travers l’Europe, pour défendre le modèle sportif européen.

Le président de la commission des athlètes des COE Gerd Kanter a déclaré :

«Nous sommes ravis du succès du 11e Forum européen des athlètes, qui a une fois de plus placé les athlètes au centre des discussions sur plusieurs sujets clés.  Il est essentiel que le point de vue de l’athlète joue un rôle clé pour orienter l’avenir du sport en Europe.

«En tant que porte-parole des athlètes européens, j’ai été très fier que nous ayons réussi en mars dernier à présenter au vice-président Schinas nos recommandations en vue de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.  Nous allons poursuivre sur cette voie et travailler ensemble pour défendre les priorités du sport européen dans les années à venir.

La présidente de la commission des athlètes du CIO Emma Terho a déclaré :

«J’adresse mes félicitations et mes remerciements aux COE et au CIO pour avoir organisé cet important Forum.  La voix et le point de vue des athlètes doivent être entendus et soutenus afin de leur permettre de jouer un rôle clé dans le processus décisionnel au sein du sport.  Rassembler des athlètes et des représentants européens pour ce Forum facilite non seulement l’échange de connaissances, mais contribue également à autonomiser et à renforcer la représentation des athlètes en Europe et au-delà.

D’autres rapports ont été présentés au cours de la deuxième journée, notamment concernant la politique sportive de l’Union européenne et son impact sur les athlètes.  Des séances en petits groupes ont été ensuite organisées pour discuter de la santé mentale, de l’égalité des sexes, de la durabilité, du sport sécurisé et du financement de l’UE.

Le 21 juin au soir, plus de 250 participants du monde du sport et de la sphère politique européenne ont assisté à la 6e édition de la Soirée européenne du sport à Bruxelles.