ACTUALITÉS

Les COE célèbrent le premier anniversaire de Minsk 2019

21 juin 2020

Il y a un an jour pour jour, les 2es Jeux Européens de Minsk 2019 débutaient  avec une spectaculaire cérémonie d’ouverture donnant le la à 10 jours de compétitions de classe mondiale.

Minsk 2019 a été la véritable fête du sport européen réunissant plus de 3600 athlètes d’élite des 50 Comités Nationaux Européens (CNO) qui ont participé aux compétitions des 15 sports au programme, dont huit comptant comme qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Quarante-trois équipes participantes ont remporté au moins une médaille, avec en tête la Russie (109 médailles), suivie du Bélarus (69) qui a ainsi ajouté une étoile aux nombreuses performances du pays hôte au cours de ces Jeux.

Sur le plan organisationnel, l’événement n’aurait pu mieux se dérouler.  Les éloges des athlètes,  entraîneurs,  spectateurs et  autres intervenants ont été unanimes.  Du village des athlètes aux sites ultramodernes en passant par les bénévoles sympathiques et compétents et un réseau de transport presque parfait, Minsk 2019 restera longtemps dans les mémoires comme un énorme succès.

Invité à donner son avis sur les 2es Jeux Européens, le président de la commission de coordination de Minsk 2019 Spyros Capralos a déclaré: «Je me souviens des paroles de Janez Kocijančič, le président des Comités Olympiques Européens (COE) décédé le 1er juin dernier.  Il avait déclaré que les COE avaient eu de grandes attentes avant les Jeux et que toutes avaient été amplement dépassées.  Je ne pourrais être plus d’accord avec lui!  Toutes les personnes impliquées dans l’organisation des Jeux peuvent être fières de ce qu’elles ont accompli, en particulier les hôtes bélarusses et leurs 8 000 bénévoles exceptionnels. »

Après la première édition innovatrice des Jeux Européens de Bakou 2015, Minsk était appelée indéniablement à faire face à un grand défi.  D’autant plus que les organisateurs bélarusses  n’avaient que deux ans et demi pour organiser les Jeux et leur modèle financier était considérablement plus modeste que celui de leurs prédécesseurs azerbaïdjanais.  Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que c’était la première fois que le Bélarus accueillait un événement d’une telle ampleur.

Malgré les obstacles, les organisateurs ont néanmoins parfaitement réussi la manifestation et ainsi prouvé que l’organisation de Jeux Européens exceptionnels est à la portée de beaucoup.

“Bakou et Minsk ont ​​adopté des approches très différentes pour leurs éditions des Jeux Européens, mais les deux ont obtenu des résultats formidables grâce à une planification exceptionnelle et à une vision solide de ce qu’ils entendaient faire de ces Jeux”, a déclaré Capralos qui a présidé les commissions de coordination des deux éditions.   «Minsk 2019 devrait être utilisé à l’avenir comme exemple pour d’autres compétitions multisports.  Un programme sportif solide, un plan de site compact et hautement durable ainsi qu’un budget raisonnable sont certainement à la base d’une recette réussie. »

Plus important encore, les Jeux Européens ont certainement servi de pont entre le Bélarus et le reste de l’Europe.  Plusieurs mesures importantes ont été mises en place par le gouvernement bélarusse afin de faciliter les déplacements à destination et en provenance du pays pendant la période avant et pendant les Jeux.  Cela a permis à des dizaines de milliers de passionnés de sport de visiter Minsk sans visa et de découvrir la ville et ses environs en tant que naissante destination touristique et d’affaires.

L’impact des Jeux s’est étendu bien au-delà des frontières du Bélarus, avec des téléspectateurs qui ont suivi les JE depuis 196 pays, tandis que les reportages de plus de 1200 représentants des médias accrédités ont raconté à leurs lecteurs à travers l’Europe et le monde entier les exploits des meilleurs athlètes du Vieux Continent.

“Le monde a beaucoup appris sur le Bélarus lors des Jeux Européens et vice versa”, a commenté Capralos, membre du comité exécutif des COE, nommé membre du Comité international olympique (CIO) pendant Minsk 2019. “C’est sans doute le  plus grand héritage de cette édition des Jeux, de même que l’excellente rénovation de la résidence des étudiants de l’Université de Minsk et la création d’un vaste bassin de bénévoles expérimentés. »

Le village des athlètes avait été installé dans le campus de l’université de Minsk, ce qui permettra aux étudiants de bénéficier pendant des décennies des rénovations apportés à leurs logements  Le gouvernement bélorusse quant à lui, a été tellement satisfait des milliers de bénévoles formés à cette occasion dans les différents domaines, qu’il s’agisse de l’accueil jusqu’aux secours d’urgence, qu’il a créé une banque de données des bénévoles afin de pouvoir utiliser leurs connaissances et leurs talents à long terme.

En tant que tremplin spectaculaire sur le chemin des Jeux Olympiques pour les meilleurs athlètes européens, les Jeux Européens de Minsk 2019 ont également contribué à éveiller l’intérêt pour certains sports au-delà des sports olympiques appelés  à entrer au programme des futures éditions des JE.  L’attention croissante du public est un message des plus positifs pour l’avenir des Jeux Européens, en particulier la 3e édition qui se tiendra à Cracovie et dans la région polonaise de Malopolska à l’été 2023.

“Dès leur début à Bakou 2015, puis à Minsk 2019, les Jeux Européens ont su devenir l’une des manifestations phares du calendrier sportif mondial”, a déclaré Capralos.  «L’intérêt manifesté par un nombre croissant de sports à faire partie des JE est un indice solide que ces jeux ont un long et brillant avenir devant eux. Personnellement j’ai hâte que les jeux de Cracovie et Malopolska commencent.»

Cliquez  ici pour la vidéo