ACTUALITÉS

Les COE  incitent l’UE à soutenir les organisations sportives

21 avril 2020

Dans toute l’Europe, la crise mondiale actuelle est en train d’avoir un impact significatif sur le sport et les organisations sportives.  Toutes sortes d’événements sportifs ont été annulés ou reportés, la plupart des installations sportives sont fermées et parmi les plus touchés on compte les clubs et les fédérations sportives.

 

Les ministres européens des Sports se sont réunis mardi 21 avril pour aborder l’impact actuel de la pandémie de coronavirus et envisager les solutions pour l’avenir.  La réunion concernant une prise de position sur l’impact de la crise COVID-19 dans le secteur du sport,  a été organisée par le bureau européen des COE à Bruxelles, en collaboration avec les acteurs du sport de l’initiative SHARE de la Commission européenne.

 

 Le document résultant de cette réunion exhorte les instances européennes à garantir que les organisations sportives sont pleinement éligibles à un soutien au titre des programmes de financement de l’UE visant à surmonter la crise dans le secteur du sport. En particulier, pour ce qui concerne la réorientation des Fonds structurels et d’investissement européens (Fonds ESI), tels que la Coronavirus Response Investment Initiative (CRII) et la Coronavirus Response Investment Initiative Plus (CRII +).

 

  Le document comprend également un plan d’action pour la promotion du sport en sein d’une Europe plus résiliente et durable, proposant davantage de mesures de soutien qui bénéficieraient directement au secteur du sport.

 

 Le document, qui a recueilli un large soutien de la part des 43 acteurs du sport participants, dont 16 comités nationaux olympiques d’Europe,  a été envoyé aux principaux représentants de l’UE, dont la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et la commissaire européenne à l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse Mariya Gabriel.

 

 Le président des COE Janez Kocijančič, dans une lettre adressée à la présidente de la Commission européenne, a mis l’accent sur  l’importance économique et sociale du secteur du sport et les défis actuels, tout en réitérant son soutien aux mesures mises en œuvre.  « Nous apprécions toutes les initiatives et la flexibilité dont l’Union européenne a fait preuve au cours des dernières semaines et nous savons bien que la situation est dramatique », a déclaré Kocijančič.  «Il est important que certains éléments fondamentaux du sport européen ne disparaissent ni ne s’effondrent.  L’accès des organisations sportives et des clubs sportifs aux régimes de financement actuels et futurs doit être préservé. Nous tenons à vous assurer aussi que le mouvement du sport olympique en Europe est à vos côtés. »

 

 Pour plus d’informations sur le document et les initiatives, cliquez ici.