ACTUALITÉS

22 Déc 2021

Message de fin d’année du Président des COE  Sypros Capralos 

Chers collègues, 

  

 En cette occasion rare où se termine une année olympique suivie immédiatement d’une autre année olympique, c’est aussi le moment propice pour revenir sur ce que nous avons accompli en 2021,  tout en restant résolument concentrés sur les nombreuses tâches qui nous attendent en 2022. 

 

 Au lendemain de mon élection à la présidence des Comités Olympiques Européens en juin dernier, j’ai aussitôt commencé à travailler au nom des 50 comités nationaux olympiques d’Europe et en particulier de nos athlètes qui étaient alors en pleine préparation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. 

 

 A Tokyo, j’ai pris le temps de regarder et de rencontrer un maximum e nos athlètes européens.  Grâce à votre soutien, les olympiens européens ont remporté près de 50 % des médailles à Tokyo.  Les athlètes de 40 CNOE sont rentrés chez eux avec au moins une médaille, parfois pour la toute première fois.  Ce sont des chiffres impressionnants qui montrent clairement que le Mouvement olympique en Europe continue d’être sur la bonne voie. 

 

 Vous conviendrez sans doute tous que Tokyo 2020 a fourni au monde l’espoir et l’inspiration dont il avait tant besoin. Nous attendons avec impatience la même chose en février aux Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022. 

 

 De plus, nous avons également une succession de nos propres événements qui nous attendent en 2022, y compris non pas un, mais deux festivals olympiques de la jeunesse européenne : Vuokatti 2022 en mars et Banská Bystrica 2022 en juillet.  Ces éditions d’hiver et d’été ont été toutes deux reportées en raison de la pandémie, mais grâce à beaucoup de flexibilité, de persévérance et de collaboration, les deux devraient offrir à nos jeunes athlètes les plus brillants la plate-forme qu’ils méritent en 2022. 

 

 Nous devons également continuer à nous concentrer sur notre événement phare, les Jeux Européens, qui doivent avoir lieu à Cracovie et Malopolska en 2023. Avec un programme sportif dynamique comprenant déjà 16 sports olympiques avec des opportunités de qualification pour Paris 2024, je suis convaincu que ceux-ci vont  être les meilleurs Jeux Européens à ce jour.  Mes plus sincères remerciements vont au président de la commission de coordination Hasan Arat et au président du CNO polonais Andrzej Kraśnicki pour l’énorme travail qu’ils ont fourni pour faire de la 3e édition des JE un succès. 

 

 À un niveau plus administratif mais non moins important, les COE continueront à développer notre Agenda stratégique 2030 au cours de l’année à venir dans le but de soumettre cette feuille de route à l’approbation de notre prochaine  assemblée générale, prévue les 11 et 12 juin à Skopje, en  Macédoine du Nord. 

 

 Nous avons été ravis du nombre de contributions que nous avons reçues de votre part lors de notre séminaire à Samorin de novembre. Celles-ci seront toutes analysées et incluses dans le rapport final afin que les COE puissent mieux soutenir nos 50 CNO membres au cours de la décennie à venir. 

 

 Nous serons aidés dans cette quête par un remarquable nouveau Comité exécutif des COE élu en juin, ainsi que par les commissions des COE récemment nommées pour la période 2021-2025.  Pour la première fois dans l’histoire des COE, huit femmes siègent désormais au Comité exécutif, contre deux au cours de la période 2017-2021; nous nous efforçons également d’améliorer considérablement la parité hommes-femmes au sein de nos commissions. 

 

 Malgré la pandémie persistante, je crois fermement que nous avons toutes les raisons d’être optimistes à l’approche de la nouvelle année.  Le monde du sport a su une fois encore intensifier ses efforts en 2021 pour montrer la voie et apporter espoir, inspiration et réconfort à l’humanité. Nous avons montré qu’en travaillant ensemble dans un esprit d’amitié, d’excellence et de respect, nous pouvons surmonter n’importe quel obstacle. 

 

 Je vous souhaite à tous un hiver festif et me réjouis de vous retrouver en 2022, pleins d’une énergie renouvelée pour l’avenir du Mouvement olympique sur notre continent. 

 

 Avec mes meilleurs vœux eurolympiques pour une Nouvelle Année prospère, 

  

 Spyros Capralos 

 Président des COE