ACTUALITÉS

Nygaard souligne l’importance du modèle sportif européen lors de la conférence du Conseil de l’Europe

11 fevrier 2021

Le Président par intérim des Comités Olympiques Européens (COE), Niels Nygaard a defendu aujourd’hui avec passion le  modèle de sport européen lors de la séance de clôture de la 16e Conférence des ministres responsables du sport du Conseil de l’Europe.

Il a déclare à cette occasion que le modèle de sport européen est de plus en plus menacé par des parties intéressées par l’argent et beaucoup de moins par le développement. : “Soyons clairs, a-il souligné,  le sport en Europe est à la croisée des chemins.  La pandémie de COVID-19 a une fois de plus clairement montré la contribution que le sport est à même d’apporter à notre société sur les plans social, sanitaire et économique”.

“A la base de cette contribution il y a les clubs et les millions de bénévoles qui font du sport le plus grand groupe sociétal en Europe.  L’interaction entre le sport de base et le sport de compétition est un élément essentiel qui nous distingue d’un modèle sportif exclusivement commercialisé”.

Nygaard a poursuivi en listant les principaux principes du modèle sportif européen, à savoir:

  • concurrence ouverte;
  • libération de joueurs pour jouer en équipes nationales;
  • sécurité et l’intégrité du sport;  et
  • solidarité entre le sport de haut niveau et le sport de base.

“Certains éléments clés du modèle sportif européen sont en jeu», a poursuivi Nygaard.  “L’ouverture de la compétition basée sur la promotion et le classement des équipes en fonction de leurs mérites sportifs est en jeu.  L’enjeu est de libérer les meilleurs joueurs afin qu’ils puissent jouer pour leurs équipes nationales.  La sécurité et l’intégrité du sport sont en jeu.  Et dernier élément mais non des moindres, la solidarité entre le sport d’élite et la base est en jeu. “

«Pour ces raisons, nous continuons de réitérer notre message sur la nécessité de préserver le modèle sportif européen.  Un modèle de sport européen fort, soutenu par de solides mécanismes de financement solidaire et géré par des fédérations bien gouvernées, est également essentiel pour permettre aux autorités publiques, d’atteindre leurs objectifs politiques en matière de sport en Europe. »

La conférence, en cinq sessions tenues en ligne en raison de la pandémie, devait initialement se tenir à Athènes du 4 au 6 novembre 2020.

En début de conférence Christophe De Kepper, le directeur général du Comité international olympique, a également évoqué les mérites du modèle sportif européen, en particulier pendant la pandémie: «Plus que jamais, la crise (de coronavirus) a clairement montré que  le sport est un outil à faible coût et à fort impact a même d’aider tous les pays dans leurs efforts pour rétablir des sociétés mentalement et socialement saines », a-t-il déclaré.  «Le deuxième enseignement clé de cette crise est l’accent mis sur le besoin de solidarité au sein du  mouvement sportif.  Sans solidarité, les clubs et les associations à la base du modèle sportif européen ne peuvent survivre.  Et l’énorme contribution qu’ils apportent à leurs communautés et au sport d’élite sera perdue.

La 16e Conférence des ministres responsables du sport du Conseil de l’Europe a adopté deux résolutions sur les thèmes suivants: 1) l’état d’avancement de la troisième révision de la Charte européenne du sport; 2) une déclaration sur le rôle et l’application des droits de l’homme dans le sport.  Tous les documents de la conférence sont disponibles ici avec plus d’informations et des liens vers les présentations ici.