ACTUALITÉS

TIR À L’ARC ET MUAY-THAI AUX JEUX EUROPÉENS 2023

25 fevrier 2020

Les Jeux européens de Cracovie-Małopolska 2023 réuniront les meilleurs athlètes du continent dans une gamme de sports olympiques et non olympiques, et notamment le tir à l’arc et le muaythai, les deux derniers sports insērés au programme de la troisième édition de la plus grande manifestation multisports européenne.

Pour le tir à l’arc ce sera sa troisième apparition consécutive aux Jeux européens, tandis que le muay-thai, également connu sous le nom de boxe thaïlandaise,  fera ses débuts aux Jeux européens en 2023.

«Les Jeux européens offrent aux athlètes d’élite de plusieurs sports non olympiques mais populaires dans notre continent la possibilité de concourir au plus haut niveau et de montrer leur talent à un public plus large – a déclaré Niels Nygaard, le président par intérim des Comités Oympiques Européens.  Nous sommes ravis de proposer ainsi un mélange équilibré de disciplines avec l’inclusion du tir à l’arc et du muay-thai dans le programme 2023 des JE.  ”

Mario Scarzella, le président de World Archery Europe (WAE), a déclaré pour sa part qu’il appréciait la confiance que les COE accordaient au tir à l’arc, en particulier  en ayant offert aux Jeux européens de 2019 qualification olympique pour les équipes mixtes et  les tireus d’arcs à poulies à Minsk.

«En tant que président de World Archery Europe et au nom de toute la famille européenne du tir à l’arc, je peux affirmer que nous avons accueilli avec une grande fierté et satisfaction la confirmation que notre sport fera également partie de la 3e édition des Jeux européens en 2023».  Et d’ajouter:  «J’ai hâte de voir les meilleurs archers européens participer aux Jeux européens de Cracovie-Małopolska 2023.»

Le muay-thai, un art martial dont les origines remontent à plus de 1000 ans, est l’un des sports de combat qui progresse le plus rapidement au monde en termes d’athlètes et de spectateurs.  Le format des compétitions de muay-thai aux Jeux européens a été conçu en gardant à l’esprit la parité totale entre les sexes; il comprendra en effet sept divisions masculines et sept féminines ainsi que deux épreuves par équipes mixtes.

Le Dr Sakchye Tapsuwan, président de la Fédération internationale des associations de Muay-thai (IFMA), a exprimé sa gratitude aux COE et à la Pologne pour avoir accordé leur confiance à l’IFMA.  Il a ajouté que l’inclusion du muay-thai aux Jeux européens sera une aubaine pour la présence de ce sport en Europe.  «Le muay-thai est le sport national de la Thaïlande, et l’Asie a été  leader de ce sport au cours des dernières décennies – a déclaré Tapsuwan – mais l’Europe a gagné du terrain, comme en témoignent les deux derniers championnats du monde, où les vainqueurs ont été des équipes européennes.»

Raffaele Pagnozzi, le secrétaire général des COE, a déclaré: «Nous sommes en train de mettre en place le programme sportif le plus solide et le plus attendu de l’histoire des Jeux européens, un programme que les amateurs de sport en Europe et dans le monde entier vont certainement  suivre avec attention.

La commission de coordination des COE pour les Jeux européens 2023, dirigée par le président Hasan Arat, travaille en étroite collaboration avec plusieurs fédérations européennes  pour finaliser leur participation à Cracovie-Małopolska.

«Avec le directeur sportif des COE Peter Brüll, nous sommes en contact suivi avec un éventail de fédérations sportives en vue de leur participation aux Jeux européens de 2023», a déclaré Arat.  «Nous sommes très heureux de l’intérêt croissant pour ces Jeux, ce qui est de bon augure pour notre volonté d’organiser la meilleure édition des Jeux européens à ce jour, tout juste un an avant les Jeux Olympiques de Paris 2024.»