ACTUALITÉS

Un projet et un héritage durable: les responsables du programme EYOA se réjouissent du soutien actif des Anciens

16 fevrier 2021

Un réseau d’anciens du programme  Jeunes ambassadeurs olympiques européens (EYOA) a été mis en place après les deux premières éditions d’Erzurum et de Győr (2017),  afin de soutenir les objectifs du programme, permettre l’échange de  connaissances et assurer une transition harmonieuse entre les différentes éditions.

Lors du webinaire qui a eu lieu juste après le FOJE de Győr dans le cadre des sessions de rétroaction en ligne, l’idée d’un «réseau d’anciens» a d’abord été discutée avec les chefs de projet et a ensuite réalisée avec grand succès.  Depuis, de nombreuses initiatives des anciens ambassadeurs ont été utilisées pour améliorer et enrichir le projet. Il faut mentionner entre autres: la création de la page Web du projet, la conception et la marque du projet, la liste des meilleures pratiques et le perfectionnement du travail de groupe.

À l’été 2019, les Comités Olympiques Européens (COE) ont offert à trois anciens participants de Russie, de Chypre et de la République de Moldavie la possibilité de se rendre au FOJE de Bakou et de soutenir la nouvelle équipe d’ambassadeurs.  A cette occasion les trois anciens ont été chargés de coordonner le travail des ambassadeurs dans la zone EYOA du Village des athlètes, de gérer les médias sociaux du projet EYOA et de partager leurs expériences avec les nouveaux ambassadeurs.  Les tâches pour l’édition suivante du programme FOJE et EYOA ont été accrues: les anciens ont aidé à sélectionner de nouveaux participants, coordonner le travail de groupe et fournir le suivi sur le développement du programme.

Actuellement,  l’équipe des anciens comprend 11 personnes.  Susanna Rahkamo, présidente de la commission des COE “ Culture et héritage olympiques”, précise: «Nous avons des anciens membres de chaque édition du programme.  Nous sommes très heureux de voir un tel enthousiasme et engagement. »  Le processus de sélection du premier groupe d’ambassadeurs a eu lieu en 2016, ce qui signifie que certains des anciens participent au projet depuis plus de quatre ans.

Nous avons le plaisir de vous présenter les 11 membres de l’équipe du Réseau des Anciens EYOA.

Alfred Varnik (20 ans), originaire d’Estonie.  Il est passionné de tennis.  Apprendre la géographie, jouer au basket et cuisiner sont parmi ses activités préférées.  «Il y a toujours plus à apprendre», dit Alfie pour expliquer les raisons de son implication.

Paulius Martinkėnas (21 ans) représente la Lituanie.  Nageur professionnel il a participé au FOJE 2015.  Il a également remporté plusieurs médailles d’or en badminton.  «Un homme est heureux s’il le souhaite», dit Paulius en commentant sa motivation.  Il décrit un EYOA comme une personne qui «combine le plaisir et le sérieux du Festival» et aide les athlètes à «mieux se comprendre».

Rebekka Dahl (24 ans) représente le Danemark.  Elle a participé avec son équipe nationale aux compétitions de Ju-Jitsu.  Elle poursuit actuellement une maîtrise en sciences humaines et sciences sociales du sport.  Selon Rebekka, le confinement de la COVID-19 a fourni un bon exemple de la façon dont la valeur olympique de «l’amitié» est respectée dans la vie de tous les jours: “Faire des sessions de formation en ligne et rencontrer des amis de tous pays en ligne -explique-t-elle – est le moyen pour se faire des amis en ce moment.”

Kristin Valdis (22) d’Islande est une patineuse artistique professionnelle qui travaille en tant qu’entraîneur.  Elle a représenté son pays au FOJE d’hiver 2015.  Kristin poursuit des études de médecine dans une université slovaque.  À tous ceux qui rêvent d’accomplir de grandes choses, Kristin dit: «Si vous ne pouvez pas vous arrêter d’y penser, faites tout ce que vous pouvez pour y parvenir.»  Quant à ses objectifs pour participer au programme EYOA, elle espère pouvoir transmettre son expérience et ses connaissances aux jeunes athlètes tout en leur enseignant les valeurs olympiques et l’Olympisme lui-même.

Barbora Mokošová (23 ans) est une gymnaste artistique professionnelle de Slovaquie.  Barbora s’est qualifiée pour représenter la Slovaquie aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 dans le concours général de gymnastique artistique féminine.  Malgré son programme de compétitions chargé, elle trouve le temps de s’engager dans le programme d’EYOA.  Barbora déclare: «Je suis une athlète professionnelle et le rôle d’EYOA est quelque chose de nouveau pour moi.  J’ai toujours été une athlète et maintenant je suis de l’autre côté pour les aider et les soutenir.  C’est avec plaisir que je fais partie de ce groupe d’anciens ambassadeurs.

Mirjana Ivković (25 ans) vient de Serbie.  Elle est titulaire d’une licence en économie appliquée pour le tourisme et l’hôtellerie et elle travaille actuellement pour le CNO de Serbie.  Mirjana aime jouer au volleyball et regarder les matchs de basket-ball et de football.  Elle parle six langues.  Mirjana a été EYOA au FOJE 2019 à Bakou et elle continue de soutenir le programme avec beaucoup d’enthousiasme: «Je veux partager mon expérience, mes connaissances et aussi aider les EYOA dans leur cheminement pour devenir les meilleurs ambassadeurs de tous les temps.»

Marija Lozančić (24 ans) vient de Croatie.  Le badminton et l’escrime sont ses sports préférés.  Elle est active au sein du Mouvement olympique et a contribué à la réalisation de plusieurs projets avec ses collègues de l’Académie internationale olympique.  Marija commente son rôle en tant qu’EYOA: «Le titre d’ambassadeur olympique est un bon début pour de futures grandes actions.  Ce programme consiste à créer des activités et projets pour atteindre les athlètes avec de nombreuses idées sur ce que le sport peut faire dans la vie, tant sur le plan physique que spirituel. ”

Anna-Maria Pollany vient d’Autriche et travaille au Comité National Olympique.  Elle joue au ballon-chasseur et travaille également à établir ce nouveau sport en Autriche.  Anna-Maria déclare: «Je fais partie de l’EYOA depuis trois ans.  Il est intéressant de voir où nous sommes arrivés.  Je me souviens de la façon dont nous avons passé notre temps à Győr et de notre premier webinaire. »  Elle ajoute: «J’essaie de vivre selon les valeurs olympiques jour après jour – soutenir les autres et être gentille et amicale avec tout le monde.

Christopher Papamichalopoulos (32 ans) est un skieur alpin de Chypre.  Il a participé aux Jeux olympiques d’hiver de Vancouver 2010 et il a été le porte-drapeau de son pays lors de la cérémonie d’ouverture.  Christopher commente son implication dans le programme EYOA: «En tant qu’olympien, je veux contribuer au développement du sport à tous les niveaux.  Je crois fermement à la construction d’un monde meilleur et plus pacifique, pour éduquer les jeunes par le sport et leur transmettre les valeurs et les idéaux olympiques.

Nina Micić (29 ans) est une snowboardeuse professionnelle de Serbie.  Elle a remporté une médaille d’argent au FOJE 2007, ce qui en fait la toute première médaillée pour son pays à une compétition du FOJE d’hiver.  Nina s’est qualifiée pour les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi 2014 pour devenir la première snowboardeuse olympique serbe de l’histoire.  Elle a rejoint le programme du FOJE en 2017. Nina a trouvé l’emploi de ses rêves et aime pratiquer la médecine légale.  Nina dit que «bonheur» est le meilleur mot qui décrit l’essence de l’Olympisme.

Maksim Berdnikov (27 ans) de Russie a rejoint le programme EYOA en 2016. Il a récemment terminé une maîtrise en développement du sport international et politique à l’Université du sport de Cologne (Allemagne).  Maksim fait partie du mouvement sportif international depuis huit ans, car il a participé à plus de 30 grands événements en tant que bénévole ou organisateur.  Issu d’un milieu non sportif, Maksim déclare: “Le sport m’a ouvert une nouvelle voie, à la fois en termes de carrière et de valeurs de vie.  C’est ce qui me motive et me laisse de nombreux souvenirs durables.  Je suis heureux de faire partie de l’équipe des anciens de l’EYOA et de soutenir le programme avec mes idées et mes expériences.”

L’équipe des anciens EYOA souhaite à tous les participants beaucoup de succès et de nombreux moments de joie tout au long du programme.  Restez à l’écoute et suivez l’EYOA sur les réseaux sociaux.  Du 6 au 13 février 2021, pendant les dates d’abord choisies pour le FOJE d’hiver à Vuokatti, les ambassadeurs organiseront une série d’activités en ligne visant à diffuser les valeurs olympiques parmi les athlètes juniors.

Écrit par Maksim Berdnikov, Ancien EYOA Erzurum 2017